Haweya Mohamed, fondatrice Afrobytes et The Colors

Haweya Mohamed est une figure de la tech en Afrique, en Europe et aux Etats-Unis ! A la tête de Afrobytes, elle vient de lancer la plateforme The Colors. Il s’agit d’un vrai incubateur qui prône la diversité et l’inclusion dans les secteurs de la mode et la beauté. Un programme dont 23Beauty Paris bénéficie.

Retrouvez les réponses d’Haweya Mohamed, la Women & Nails du jour, sur ses projets professionnels mais aussi sur sa relation avec ses mains et ses ongles.

–  Pourquoi il était important de créer The Colors ?

The Colors est une façon pour nous de dépassionner le débat sur la Diversité et l’Inclusion qui personnellement m’agace. Les débats actuels ne mènent absolument à rien, on est dans le faire plaisir. Mais faire plaisir à qui et à quelle fin? Nous avons donc choisi la mode et la beauté comme secteurs car ils sont très liés à l’identité en valorisant les parcours d’entrepreneurs en devenir et les réussites.  Nous vivons tous un moment de vie totalement inédit où de nouveaux paradigmes se mettent en place avec des aspirations globales et une question: What’s next?

Je pense qu’il est temps d’aborder cette question sous l’angle économique et rien d’autre. L’objectif de The Colors est donc de profiter de ce moment particulier qui nous pousse tous à nous interroger sur nos actions pour faire évoluer le récit et l’imagerie liés à cette question en réunissant les bonnes personnes avec le même mindset et ainsi créer la magie.   


– En quoi aider des entrepreneurs et entrepreneuses à se lancer est important pour toi ?

J’ai toujours été animée par le fait que l’on nait, on meurt et qu’il est important de faire quelque chose entre les deux. J’ai eu la chance d’avoir été élevée dans le partage, de vivre de nombreuses aventures humaines et professionnelles et c’est cet acquis que je souhaite partager avec les entrepreneurs. 

Afrobytes que j’ai créé en 2015 m’a permis de rencontrer des personnes talentueuses dans le monde entier et c’est cette expertise et cet écosystème que nous souhaitons mettre au service des entrepreneurs. La force d’Afrobytes est la capacité de faire dialoguer les communautés Afro sur trois continents: l’Europe où nous sommes basés, les Etats-Unis où sont nos principaux partenaires tech et enfin l’Afrique où nous soutenons depuis des années les entrepreneurs.


– En tant que femme noire, quel est le plus grand défi que tu as eu à relever ?

Je suis en effet, une femme, noire, musulmane, entrepreneuse dans la tech et qui s’appelle Mohamed… rires! Des défis il y en a eu :-)Je ne me suis JAMAIS arrêtée à ça, c’est ma force. J’ai d’ailleurs toujours eux des approches globales. Vous remarquerez que nous communiquons en anglais, c’est très important  pour nous d’ouvrir ce que nous faisons au plus grand nombre et de s’affranchir ainsi des idées préconçues. 

– Tu as co-créé Afrobytes, devenu une référence dans le secteur, quelle est votre prochaine actualité ?

Merci! Nous revenons le 25 mai prochain qui est la journée internationale de l’Afrique avec notre éternel envie de montrer l’Afrique innovante aux africains et au reste du monde. le 25 mai sera un événement panafricain mêlant télévision et des sessions en ligne.
L’émission sera diffusée sur +30 chaînes de télévision publiques et privées dans +15 pays d’Afrique. Mais il sera également diffusé en Europe et aux Etats-Unis (nous avons un partenariat avec Voice Of America et nous en développons d’autres). Il s’agit d’une approche totalement panafricaine qui rassemble des personnes d’origine africaine en Afrique, en Europe, aux États-Unis et dans les Antilles.Rendez vous le 25 mai (https://www.afrobytes.com/)

 

– Quelle est ta relation avec tes mains et le vernis à ongles ?

Alors ça! C’est une excellent question! J’ai souvent les mains froides, j’adore avoir les mains hydratées (j’ai toujours une crème sur moi) sinon je suis stressée et avoir un joli rouge sur les ongles me plaît aussi beaucoup. Malheureusement en ce moment j’y accorde moins de temps mais cette interview est un joli reminder qui me fait penser que je dois y remédier. Je vais rarement en institut, je suis assez bien équipée pour faire les choses seule. 

– Ton adresse préférée pour prendre soin de tes ongles ?

Je n’ai pas d’adresses préférées, je fais souvent des soins à la maison et aime beaucoup avoir les mains faites quand je voyage… Je ne sais pas pourquoi :-).

_________

Merci Haweya Mohamed pour ton temps et tes précieuses réponses qui nous poussent à porter nos projets et à aller de l’avant dans nos entreprises.


Posts similaires

Laisser un commentaire